Comment lavenir.net a profité des élections communales pour rafler la première place des audiences

élections CIMEn octobre 2012,  la Belgique a vécu des élections communales (municipales). Côté francophone, lavenir.net, journal régional a raflé la première place des audiences des sites de quotidiens.

Un score qui ne doit rien au hasard:  il y a eu un travail de longue haleine mené par plusieurs équipes. Retour sur cette réussite avec Olivier Deheneffe, coordinateur web de lavenir et qui explique comment la rédaction web s’est organisée.

Des dossiers

Plusieurs mois avant l’élection (+/- 10 mois), on a créé des dossiers par province « Tout sur les élections communales en province de…  » et un dossier pour les papiers à portée plus importante « Tout sur les élections communales ».

L’avantage, nous gardions une trace de ces papiers, le désavantage… ce n’était pas assez précis comme découpage. Les dossiers devenaient illisibles. Trop d’infos tuent l’info. Il faut mieux choisir les articles qui méritent d’être mis en avant dans un dossier et à qui on offre une plus longue durée de vie.

Un module de résultats

lavenir elections 2012Par ailleurs, la cellule Développement de Corelio (lavenir fait partie de Corelio, groupe de presse national) a travaillé sur un module de résultats permettant d’avoir pour l’ensemble des communes une représentation de la précédente majorité, les listes, les noms des candidats, etc.

Nous l’avions mis en ligne 2 semaines avant l’élection et ce même module devenait « live » lors de la soirée électorale avec des résultats mis à jour avec les infos officielles (ministère de l’Intérieur).

Très pratique avec possibilité de recherche par carte ou par code postal.

Une approche locale

Pour l’équipe web, deux à trois semaines avant l’élection, nous nous sommes répartis les provinces. Nous avons publié un papier par commune avec un résumé des enjeux. Ces articles nous ont servi de base pour bosser en live le Jour J et proposer à un maximum de communes les résultats et les infos actualisées le plus vite possible. Le contenu journaliste s’appuyait sur le module pour aller chercher les infos chiffrées du scrutin comme par exemple le nombre de voix de préférence de Monsieur X sur la liste Y.

Le dispositif du jour J

National

Deux journalistes pour assurer l’animation et l’équilibre de la HP. Un énorme travail de tri avec toutes les infos qui remontaient. Seules certaines infos devaient intéresser les lecteurs qui passaient par la HP. C’est eux qui alimentaient un direct national avec les infos les infos clés de la soirée. Ils veillaient aussi à diffuser les bons sujets dans les newsletters.

Par province

lavenir elections 2012 LgPour chaque province, nous avions un ou deux journalistes qui recueillaient les infos. Ils alimentaient un live provincial général et alimentaient aussi un maximum de pages communales. Compliqué de servir tout le monde en même temps mais en fin de soirée, l’immense majorité des communes (282) étaient couvertes.

Rendre accessible l’info

L’un des objectifs qu’on voulait atteindre était de permettre à l’internaute de faire une recherche sur sa commune depuis la plupart des pages du site. On voulait qu’il puisse voyager de commune en commune puis de liste en liste ou de candidat en candidat pour rentabiliser un max le module de résultats.

//


Une réflexion sur “Comment lavenir.net a profité des élections communales pour rafler la première place des audiences

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s