15 années d’histoires criminelles sur une carte

Outil: google map
Source: les archives du journal (et surtout  la mémoire des journalistes)
Découvrez l’article : en cliquant ici

affaires criminelles

Alors qu’un important procès a débuté sur la région, j’ai voulu revenir sur les histoires criminelles les plus marquantes de ces dernières années. L’idée m’est venue suite à un chouette projet de Gurvan Kristanadjaja intitulé « Paris : 150 fais divers marquants qui sont arrivés près de chez vous ». Il avait cartographié les faits suite à la publication d’un livre sur le sujet.

Ici, je suis parti des Cours d’assises de ces +/- 15 dernières années. Un projet qui m’a pris beaucoup plus de temps que prévu.

Le premier travail fut… de se souvenir des affaires. J’ai donc commencé par faire appel à la mémoire de mes collègues, tout en faisant quelques recherches dans nos archives. Avec les noms, j’ai pu mettre la main sur les articles de l’époque. Initialement, j’avais prévu de renvoyer vers les articles mis en ligne à l »époque. Une option que j’ai laissé tomber pour éviter des problèmes déontologiques. Préventivement, j’ai en effet contacté le Conseil de déontologie journalistique afin de savoir si le fait de mettre les liens vers des articles judiciaires remontant à 15 ans pouvait prêter le flanc à la critique. Un doute subsistait, j’ai donc préféré me limiter à raconter l’histoire et à donner le jugement.

Les histoires collectées, il a alors fallu les replacer sur la carte. Comme je n’avais pas les adresses, je suis passé par google map. Ici aussi, ça m’a pris plus de temps : certains lieux de crime n’étaient pas clairement indiqués. Dans la toute grande majorité des cas, j’ai pu localier la rue, sinon, je me contentais de la commune.

J’aurais aimé compléter cette carte avec une timeline mais vu le temps que m’avait pris la première partie du projet, j’ai laissé tomber l’idée. Ceci dit, c’est le genre de présentation dont la durée de vie est bien plus longue qu’un article classique. Ce projet pourra donc être mis à jour et enrichi avec la timeline.

Une machine à clics ?

C’est évidemment la question à 1 000 euros : une carto avec des affaires criminelles ‘près de chez vous »), ça doit buzzer… Rangez vos sourires béats… non, pas de carton d’audience. Pas plus que cela n’a déménagé sur le FB de la rédaction.  En comparaison du temps investi, les cartes des FD que je réalise (presque) chaque lundi pour faire le point sur ce qui s’est passé le week-end « rapporte » plus.

Un comparatif qui ne tient que si on se base sur le rapport temps consacré/nbre de clics, on est bien d’accord.


Une réflexion sur “15 années d’histoires criminelles sur une carte

  1. Merci Arnaud du partage, et surtout du retour sur l’audience : on a souvent tendance à se gargariser de ce qui fait pouet pouet, sans oser dire ce qui marche – ou pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s