Trop peu de médecins : des datas contre une idée préconçue

Outil : google fusion tables & datawarapper
Source: l’INAMI (institut national d’assurance maladie-invalidité)
Découvrez la page : en cliquant ici

Médecins généralistes

Ce sujet est parti d’une affirmation souvent entendue : il n’y a pas assez de médecins généralistes. La situation est telle que les systèmes de garde sont réorganisés.

Ma première démarche a donc été de demander les chiffres des médecins en ordre de pratiquer depuis ces 10 dernières années sur la zone de couverture du journal. Surprise : c’est grosso-modo, un statut-quo. Pas de chute dramatique en vue. Et même en mettant ces chiffres en rapport avec l’évolution de la population, il n’y a pas lieu de s’inquiéter outre-mesure.

Avec ces chiffres, je suis retourné sur le terrain, m’étonnant de la différence entre l’image véhiculée par certains médecins et  la réalité chiffrée. On m’a alors mis sur une nouvelle piste : le problème est la moyenne d’âge. « S’ils prennent tous leur retraite dans quelques années, ça va être très difficile pour ceux qui restent. »

Retour vers l’INAMI à qui j’ai demandé les moyennes d’âges. Cette fois, les chiffres sont beaucoup plus parlants : on voit réellement un écart qui se creuse entre les médecins plus âgés et les plus jeunes.

A côté de ces chiffres, nous avons réalisé une série de portraits de médecins généralistes. Nous sommes aussi revenus sur la nouvelle organisation des services de garde qui (heureuse coïncidence) vient justement de s’étendre à l’ensemble de la région. Enfin, nous avons contacté la faculté de médecine de l’université de Liège afin de voir quel était le rapport des étudiants avec la médecine généraliste.

A partir de chiffres et d’aller-retour avec le terrain, nous avons décliné ce sujet en 3 pages dans le journal.

Une meilleure ergonomie

Sur le web, j’ai voulu profiter des différentes entrées offertes avec les chiffres pour mettre l’accent sur l’ergonomie de la page. Il y a quelques mois, Cédric Motte m’avait fait remarquer que mes dataviz perdaient de leur force/lisibilité dans la configuration standard du site de lavenir : 3 col pour textes/photos et 2 col pour les pub/espace FB… J’ai donc suivi ses conseils.

Pour ce sujet, j’ai utilisé une possibilité offerte : la pleine page. Sans entrer dans les détails techniques (que je ne maîtrise pas totalement), la pleine page (« extra page ») permet de mieux mettre les contenus (liés à un même sujet) en évidence; Mais cela implique un coup de main du webmaster (ce qui renvoie toujours au problème de disponibilité d’un service très demandé).

L’avantage est également que cette page pourra être complétée dans les prochains mois.

Petit désavantage : cette page n’apparaît pas en tant que telle sur la home page du site, il faut donc créer un article qui permettra de rediriger le visiteur vers la page en question.

Des données publiques disponibles

Je dois avouer que mon travail sur les chiffres a été grandement facilité par la personne s’occupant de la communication à l’INAMI. J’ai rapidement eu une réponse à ma première demande et ensuite, elle me donnait des estimations de temps pour obtenir telle ou telle donnée. Des chiffres communiqués ensuite en tableur. Cela me change de l’expérience avec un organisme public qui s’occupe de la gestion des déchets.


//


3 réflexions sur “Trop peu de médecins : des datas contre une idée préconçue

  1. Il faut également savoir qu’un des problèmes est que certains médecins gardent leurs numéros Inami pour pouvoir continuer à prescrire des ordonnances ou donner des certificats médicaux mais n’exercent plus où à très petite dose.

    Pour faire une enquête tout à fait complète, il faut donc des chiffres supplémentaires avec pour chaque médecin le nombre de patient vu et s’il touche une pension, notamment. Deux moyens d’écarter les médecins qui n’exercent plus vraiment ou uniquement pour se faire un petit revenu complémentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s