La surpopulation carcérale en Belgique

Outil(s) : Google fusion tables et datawrapper
Source(s) : statbel
Voir l’article : ici

Image

Réaliser régulièrement des projets, ça donne aussi envie de s’attaquer à des sujets plus importants. Dans cet exemple « La surpopulation carcérale toujours plus importante », l’article est réellement né suite à la collecte des données.

J’ai débuté le projet suite à la publication annuelle du rapport de l’administration des prisons. Un document riche de nombreuses infos, dont les derniers chiffres concernant le nombre de prisonniers et des gardiens. Seul problème, c’est un doc en PDF. J’ai donc extrait les chiffres manuellement. Un long travail.

Repris dans un tableur, avec la localité de chaque établissement pénitentiaire, ces données m’ont permis de passer par google fusion tables (GFT) pour obtenir la carte de Belgique des prisons. J’ai joué sur la couleur pour faire ressortir l’état de (sur)population des établissements.

Cette carte a été intégrée dans un article, quelques semaines plus tard, lorsque l’actu a remis la surpopulation carcérale en à la Une.

Quand la dataviz prend tout son sens

En farfouillant sur le site web des statistiques officielles du gouvernement fédéral (belge), j’ai trouvé les chiffres de la population carcérale, des places dispo ainsi que l’utilisation des bracelets électroniques.

Des chiffres intéressants puisqu’ils reprennent l’évolution depuis 1997. A nouveau, j’ai patiemment collecté les données sur un tableur. J’ai ensuite utilisé datawrapper pour avoir une meilleure vision de l’évolution. Je pense que c’est ici qu’un programme de datavisualisation prend tout son sens : le lecteur se rend compte que la surpopulation est en progression constante et la Justice a finalement peu recours aux bracelets électroniques.

C’est à partir de ces chiffres que j’ai réalisé l’article enrichi avec datawrapper et la carte des prisons (GFT) déjà réalisée.

Clairement, ce projet m’a pris beaucoup de temps (plusieurs soirées) mais je l’ai conçu progressivement. C’était aussi l’occasion de tenter d’aller plus loin dans GFT (via un peu de code). Un projet qui a aussi séduit l’équipe web de lavenir.net puisqu’il a rapidement été placé en avant sur la HP.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s