Cela fait un certain temps que je suis avec intérêt les projets et essais menés par des médias pour travailler avec leurs lecteurs, leurs abonnés (vous pouvez lire ce post de Damien Allemand de Nice Matin ). La rédaction de L’Avenir avait déjà expérimenté cela durant une semaine dans le cadre d’un dossier et les retours avaient été très positifs.

 

Mais il faut être honnête : travailler en s’appuyant sur le retour de lecteurs, cela ne fonctionne pas toujours (des appels qui trouvent peu d’écho, voire pas du tout) et cela peut aussi prendre énormément de temps si on veut que cela soit bien fait (comme expliqué par mon collègue dans le post ci-dessus)

J’ai saisi l’opportunité d’un dossier sur les difficultés concernant la mobilité pour lancer un appel à nos abonnés. Via une newsletter ciblée, je leur ai fait part de notre demande :

« Chère abonnée, cher abonné,

En vue d’un dossier « Destination communes » à propos de la mobilité, la rédaction de L’Avenir.net est à la recherche de témoignages.

Le trajet entre votre domicile et votre lieu de travail, vous l’effectuez en voiture (par facilité / par défaut), vous avez opté pour les transports en commun (par choix / par défaut), pour le co-voiturage ou vous préférez la mobilité douce ? »

La bouteille lancée à la mer, il fallait maintenant croiser les doigts (d’autant plus que le délai pour répondre était assez court).

Heureusement, les premières réponses n’ont pas tardé et en 48 heures, j’ai pu cerner 5 cas de figure avec  des histoires intéressantes.

A la base, l’appel aux commentaires était prévu pour réaliser un module interactif inspiré par celui de L’Obs sur les salaires et qu’avec le weblab de L’Avenir nous avions déjà pu tester avec la valeur des joueurs belges et les fortunes de Forbes. Ici, vu l’intérêt des retours de nos abonnés, j’ai proposé d’avoir une déclinaison print, avec une page complète.

Idéalement, j’aurais voulu pouvoir disposer de photo-portrait des abonnés (comme pour le projet de L’Obs qui a particulièrement soigné la mise en page) auprès de qui j’ai récolté les histoires mais faute de temps, j’ai demandé à mes témoins de m’envoyer une photo d’eux, ce que tous ont accepté.

La satisfaction de cet appel ne s’est pas limitée aux seules réponses. Les contacts avec les abonnés ont vraiment été très intéressants et ces derniers étaient aussi heureux que moi de pouvoir échanger et raconter leur histoire. Des échanges se terminant par « bon article », « je me réjouis de vous lire »… en 15 ans de journalisme local, j’ai en rarement connus.

mobilite (2)

Grâce à nos abonnés, nous avons pu enrichir le journal papier de leur expérience et créer un module interactif « INTERACTIF | Combien de temps mettent nos abonnés pour se rendre au travail? »

blog appel abonnésJe ne peux pas m’empêcher de me demander si cet appel a été particulièrement chanceux ou si la thématique a touché juste. En tout cas, j’ai voulu jouer le jeu à fond, en envoyant un mail à chacun des abonnés ayant répondu mais dont nous n’avons pas pu reprendre l’histoire.

interactif

Et sinon, pour me suivre sur twitter, c’est par ici @arnaudwery et il y a aussi ma page Facebook avec une veille axée webjournalisme, presse locale et data.
Publicités